Si la consommation de fruits et légumes était pour vous une simple publicité, après avoir lu ceci votre pensée changera. D’abord, sachez que les campagnes de sensibilisation qui se font autour de ce sujet ne sont fortuits : “consommer 5 fruits et légumes par jour pour votre santé“. Alors la question est de savoir « que se passe-t-il réellement si nous n’en consommons pas ?».

Les fruits et légumes contiennent des antioxydants

De manière simple, les antioxydants sont des substances ou molécules capables de neutraliser l’oxydation des radicaux libres. Ces derniers quant à eux, sont des atomes ou molécules capables de s’oxyder avec d’autres molécules de l’organisme en vue de faire des dégâts.

D’où proviennent les radicaux libres ?

Les radicaux libres se forment sous l’action des mitochondries qui fabriquent, à partir de l’oxygène, l’énergie essentielle au bon fonctionnement de nos cellules. Pourtant, une partie de cet oxygène fuit sous la forme de ce radical. En l’espace d’un an, nous en fabriquons plus de 2 kilos.

Ces radicaux sont dangereux parce qu’ils leur manquent un électron pour se stabiliser. Pour retrouver cet électron, ils peuvent par exemple le voler à une molécule voisine. Celle-ci, abîmée, oxydée ne peut plus remplir sa fonction. Elle devient à son tour radical libre et va devoir récupérer un électron ailleurs, propageant cette réaction dans tous les constituants de nos cellules et endommageant : protéines, ADN, graisses…

À quoi s’attaquent-t-ils ?

Les effets des radicaux libres les plus visibles sont certainement les rides, le relâchement de la peau, les taches pigmentaires mais aussi les cancers de la peau.

Les poumons sont également visés par cette armada de radicaux libres. Ils entraînent des fibroses qui sont responsables des bronchites chroniques mais aussi des cancers des poumons.

Le cœur et les artères ne sont pas épargnés. Les radicaux libres sont impliqués dans la formation de la plaque d’athérome située à l’intérieur des vaisseaux sanguins, reconnue comme principal facteur des maladies cardiovasculaires.

Comment les réduire ?

La consommation de fruits et légumes ferait l’affaire. En effet, ceux-ci sont riches en antioxydants. On peut les consommer au petit déjeuner, au déjeuner ou au dîner…en crudité, cuits, en désert… Tous les moyens les plus goûteux (sandwichs, smoothies, salade de fruits…) existent pour pouvoir consommer au moins 5 fruits et légumes par jour.

Hanburger légumes
Hamburger contenant des légumes

Entre autres, la vitamine E est l’un de ces antioxydants. Elle régénère les cellules en préservant leurs membranes. On la trouve en quantité dans les huiles végétales (huile de germe de blé, de colza, de tournesol…), les fruits oléagineux (noix, noisettes, amandes…), l’avocat… Les céréales complètes et les légumes à feuilles vertes comme les épinards, la mâche, etc… ne sont pas en reste et en contiennent également.

Très en vogue également, les fameux oméga-3, acides gras polyinsaturés, protecteurs des membranes des cellules cérébrales et qui assurent une bonne protection cardio-vasculaire. Ils sont très présents dans certaines huiles végétales comme l’huile de colza (canola) mais aussi dans les noix et noisettes.

Ceci étant, consommerions-nous désormais nos fruits et légumes ou les négligerions-nous ?

PS : toujours choisir des fruits et légumes sains !

Laka Yannick

L'invité
L'invité de TCHEYA est un contributeur indépendant qui souhaite partager des billets pertinents avec les lecteurs.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.