Pendant le mois du ramadan, le jeûne s’accompagne souvent d’excès alimentaires et de gaspillages. Pourtant, l’on est sensé manger moins, afin de profiter pleinement de ses bienfaits… Ce mois sacré est loin d’être diététiquement correct ! Pour profiter au mieux de ce jeûne, voici quelques conseils qui vous aideront à passer ce moment en toute sérénité et sans excès ni frustration.

Jeûner le jour, manger la nuit. Durant le Ramadan, les apports alimentaires augmentent de façon spectaculaire dans un laps de temps court.  Il faut donc veiller à structurer les prises alimentaires autour de 3 repas et éviter de grignoter continuellement tout au long de la soirée. Aussi, il faudrait privilégier l’hydratation (eau, thé, café ), elle  doit être suffisante et régulière.

Les conseils pratiques pendant le mois de ramadan :

  • Pour rompre le jeûne et avant même de manger, commencez par boire. Voilà qui aidera votre organisme à se réhydrater. Ensuite, ne surchargez pas votre estomac en voulant rattraper le retard. Débutez par exemple par une bouillie, une soupe et attendez une heure ou deux avant de faire un repas plus conséquent ;
  • Lors de ce repas, pensez aux vitamines et autres minéraux. Ainsi devra-t-il être composé de sucres lents (riz, pâtes, semoule…) pour l’énergie ; de viande, poisson, œuf, fromage ou lentilles pour les protéines ; de légumes et fruits frais pour les vitamines et les fibres. Sans oublier de vous hydrater en abondance, dès la rupture du jeûne et avant sa reprise ;



  • Pensez aussi aux fruits secs comme les dattes qui permettent de fournir de l’énergie tout au long de la journée ;
  • Ne succombez pas à la tentation de vous jeter sur les premières pâtisseries venues. Délicieuses certes, elles ne combleront pas votre faim et ne seront d’aucune aide pour tenir le cap ;
  • Enfin, évitez de consommer trop d’épices, d’aliments frits et/ou trop gras, trop sucrés, trop salés. Responsables d’irritations de l’estomac, ils peuvent entraîner des douleurs ou des ballonnements.

Visualisez toujours que vous avez fait un magnifique repas qui est bon pour votre corps et votre esprit car le jeûne au delà du bien-être physique qu’il apporte par la détoxication du corps, est aussi un jeûne qui allège aussi l’esprit et qui a une portée spirituelle profonde. Le jeûne sans élévation de l’esprit et prière est un simple régime. Le jeûne sans allègement de la nourriture physique est néfaste pour l’organisme et empêche la connexion aux choses de l’esprit. Manquer l’une des trois composantes du jeûne, physique, mentale ou spirituelle, le dépouille de ses bienfaits qui sont innombrables.

Le jeûne, quelqu’il soit, est le meilleur outil de santé que nous avons à notre disposition. C’est un don gratuit qui apporte la santé  la paix et le bien-être, alors utilisons-le au mieux.

Arnaud Koné
Je suis Arnaud Koné, un jeune ivoirien passionné de communication digitale.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.