OSER est un mot qu’on dirait créé par les plus grands téméraires du monde. Mais parce que la vie est faite de risques, et qu’il faut beaucoup plus que se confiner dans sa zone de confort pour atteindre ses rêves ; le mot “oser” devient alors plus qu’un mot, mais un concept. Ce concept défends des idées telles que : laisser ses habitudes, dépasser ses peurs, sortir de la conformité et décider de sa vie. En clair, il faut Ouvrir Son Esprit pour Réaliser.

Oser, c’est casser ses habitudes et sortir de la conformité

On a tous nos petites routines. Ces habitudes, bonnes ou mauvaises, que nous quittons pas. Et au fur et à mesure, nos habitudes peuvent nous enfermer jusqu’à devenir toxiques pour notre épanouissement et même notre santé (voir l’article sur les mauvaises habitudes qui nuisent à notre santé).

C’est peu de le dire, la routine n’est pas toujours bonne pour nous même car on s’ennui et on laisse filer de belles expériences. Mais elle n’est aussi pas bonne pour nos relations, amicales comme amoureuses. En effet, pour qu’une relation dure, il faut se créer de nouveaux souvenirs. Ces souvenirs entretiennent la relation car nous nous rapprochons les uns des autres et nous avons encore plus à partager.

N’avez-vous jamais eu la sensation qu’il vous manquait une chose ? que votre épanouissement prend un coup ? besoin de nouveauté ? de nouveaux défis à relever ?

C’est ce qu’on ressent quand on se laisse trop confiné dans ses habitudes et sa zone de confort. Des fois, ce confinement est dû aux dépendances et certaines règles de la société. On a peur d’oser pour ne pas heurter. On veut faire plaisir à sa famille, ses amis, quitte à s’oublier soi-même. Pourtant, ne dit-on pas que ceux qui nous aiment sont toujours fiers de nous voir accomplir des choses et réaliser notre rêve ?

 “La vie est une aventure, ose-la.” – Mère Térésa

Oser, c’est dépasser ses peurs et prendre des risques

C’est vrai, on se pose toujours mille et une questions avant de prendre une décision importante. Vais-je y arriver ? Quelles en seront les conséquences ?

Cependant, l’on ne peut prédire à l’avance les effets d’une décision. Et quand l’on sent dans son cœur que c’est une chose à tenter, quand l’on l’a déjà rêvé ; il n’en faut pas plus pour se lancer. Si après vous connaissez l’échec, au moins vous n’aurez jamais la sensation d’avoir abandonné, de vous demander continuellement : “et si je l’avais fait…” Aussi, vous aurez au moins appris une leçon non ?

Alors, vous voulez monter sur scène ? Quitter votre boulot pour suivre votre passion ? Pouvoir parler en public ?
Prêtez-vous au jeu :

  • Produisez-vous devant vos proches, ensuite sur des petites scènes d’amateurs
  • Commencez à vous rapprocher de votre passion pendant vos temps libres, obtenez des contacts
  • Apprenez à dire bonjour à des inconnus, donnez souvent votre avis

C’est étape par étape que l’on affronte ses peurs et qu’on prend des risques.

 “Oser est le commencement de réussir.” – Raymond Brucker

Ils l’ont fait, ils ont osé

  • Jean-Luc Konan a quitté la Direction d’une prestigieuse banque, pour suivre son rêve : créer une banque pour les PME. Aujourd’hui, il est fondateur du Groupe Cofina spécialisé dans la mésofinance, le financement des PME.
  • Des jeunes ont oser affronté le plus haut sommet de la Côte d’Ivoire : le mont Nimba. Aujourd’hui, fort de cette expérience, aucun obstacle n’est pour eux impossible à surmonter.
  • Johnny Ward a quitté son boulot pour parcourir le monde et est devenu millionnaire. Il a parcouru 152 pays, et partagé son aventure sur son site OneStep4Ward. En plus, il a trouvé l’amour en Thaïlande.
  • Rosa Parks, a refuser de céder sa place dans un bus en 1955 à un blanc. Depuis, elle est devenue une figure emblématique de la lutte contre la ségrégation raciale aux États-Unis.

Plus l’on avance, plus l’on réalise que les défis deviennent plus importants. Et pour les relever, il faut des fois prendre un peu plus de risques : Oser. C’est pourquoi, pour le mois d’Avril, TCHEYA s’est laissé inspiré par ce mot. Pour la une de cette édition spéciale, nous avons choisi un homme qui a osé quitter son travail pour la scène : Agalawal.

Couverture Avril de TCHEYA - Agalawal

Tags : EditorialOser
Etser Emmanuel Kango
Je suis Etser Emmanuel, Miagiste, Blogueur et Entrepreneur, un homme un peu fou et passionné par tout ce qu'il fait. J'adore la musique, la bouffe et les derbies ;)

Un commentaire

Laisser un commentaire