De son vrai nom Dosso Kofamos, Kifack Beyrouth est un entrepreneur dans le domaine de la mode. Il porte les casquettes de Fashion Editor, Event Planner, Styliste pour plusieurs marques. Ce fashionisto est réputé pour son œil aiguisé à l’affût de nouveaux créateurs et de nouvelle pépite de la mode. Tchê à la une, TCHEYA est parti à sa rencontre.

Kifack Beyrouth (par Adama Touré)
Photo : Adama Touré

1. Pourquoi “Kifack Beyrouth”?

Kifack Beyrouth est une expression libanaise que j’ai découverte lors de la gestion d’un projet. Cette expression m’a fascinée. En fait, c’est l’équivalent d’Akwaba en Côte d’ Ivoire. Ça a fini par devenir mon nom commercial.

2. Vous êtes passé de la criminologie à la mode, pourquoi ?

Après mon baccalauréat, j’ai été propulsé en criminologie juste parce qu’il n’y avait plus de filières d’orientation. C’était ma seule option. Pour ne pas perdre l’année, je me suis inscrit en criminologie. Au fil du temps, je me suis rendu compte que c’était peut-être “divin”. En fait, c’est une filière qui regroupe énormément de savoirs (la psychologie de la petite enfance, l’appréhension de l’acte criminel, la victimologie…). Tout cela a fini par apporter un plus à la personne que je suis aujourd’hui.

Après ma licence, la passion a pris le dessus. Je me suis donc formé en communication spécialisée Mode. J’ai commencé avec l’un des premiers webzines ivoiriens qu’on appelait dans le temps Vu Magazine. Après, je suis allé à Tips Magazine ; je suis aussi passé par Babi Wood. Aujourd’hui je suis Fashion Editor a Life Magazine et General Manager de Kifack Média Mode.

3. Parlez-nous du top 10, pourquoi une telle initiative ?

Le top 10 de la mode ivoirienne est parti d’un article de mode. Je l’ai initié, la première année, en tant que rédacteur mode, pour faire le bilan des activités que j’ai eu à observer au cours de l’année. L’article a été, quelque peu, vu sous une forme scandaleuse. C’était loin de là mon objectif. Je n’avais pas la prétention de classer les acteurs de la mode qui ont beaucoup de mérite et d’années d’expérience.

L’objectif pour moi, cette première année, était de faire le bilan des activités que j’ai observé et qui ont retenu mon attention. La deuxième année, l’article est encore paru. La troisième année, je me suis rendu compte que les acteurs de la mode eux-mêmes, attendaient à chaque fois cet article pour voir s’ils allaient être cités ou pas. A la quatrième année, en 2014, je me suis dit : “Wow, si cet article est attendu chaque fin d’années, pourquoi ne pas lui donné une plus-valus; le transformer en événement “.

Kifack Beyrouth au Top10 de la mode 2016
Kifack Beyrouth au Top10 de la mode 2016

Le concept est né au Golf Hôtel d’Abidjan. On a eu la chance d’avoir l’honorable Sara Sako Fadiga comme marraine de cette édition; on a eu M. Karim Ouattara, Alfred Dan Moussa… Avoir des sommités dans leurs différents domaines d’activité qui accompagnent ce genre de concepts dès la première création nous a galvanisés ; et on s’est dit qu’on ne devrait pas dormir sur nos lauriers.

Tous les géants de la mode en CI étaient là pour nous soutenir (Ciss St Moïse, Gilles Touré, Angibel…) et même Alphadi qui a fait le déplacement juste pour nous soutenir à cette première édition. Tout cela nous a montré qu’on était sur la bonne voie. Voilà un peu l’histoire du Top 10.

Poursuivons la découverte en vidéo !

Etser Emmanuel Kango
Je suis Etser Emmanuel, Miagiste, Blogueur et Entrepreneur, un homme un peu fou et passionné par tout ce qu'il fait. J'adore la musique, la bouffe et les derbies ;)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.